Parquet massif

Sommaire

Le parquet massif est le parquet traditionnel par excellence. Il n’est composé que de bois, contrairement à un parquet contrecollé ou un revêtement de sol stratifié. Zoom sur l'intérêt et les caractéristiques du parquet massif.

Qu'est-ce qu'un parquet massif ?

On pose du parquet massif depuis des centaines d’années ! Il suffit de baisser les yeux en visitant les nombreux châteaux du patrimoine français. Le sol en bois massif est en place depuis très longtemps et on le rénove encore aujourd'hui.

Un parquet massif est composé uniquement de bois, intégralement de la même essence. Il s’assemble par rainure et languette, côtés mâle et femelle. L’emboîtement n’est qu’un guide et ne suffit pas à la pose.

Il s'agit donc d'un produit totalement naturel et surtout rénovable. Ponçage et finition permettent en effet de le remettre à neuf sans être obligé d'en changer.

Lire l'article

 

Les différentes essences de bois du parquet massif

Parquet massif en chêne

Le chêne est le plus utilisé en parquets massifs. Il faut savoir qu'il peut présenter des nœuds, plus ou moins gros et en plus ou moins grande quantité, des fentes parfois, des piqûres de vers, de l’aubier (la partie blanche en rive des lames), ainsi que des variations de couleurs plus ou moins importantes entre les lames.

L'esthétique et prix de votre parquet dépendent complètement de ces nuances et du choix que vous aurez fait.

Attention : un parquet massif n'est pas forcément un parquet de mauvaise qualité parce qu'il présente beaucoup de nœuds et de l’aubier. Les choix de bois sont uniquement des indications esthétiques et c’est avant tout, et surtout, une histoire de goût.

Autres bois du parquet massif

En France, le parquet massif est fabriqué à 90 % à partir de chêne. Il existe toutefois dans tous types de bois, comme le frêne, le châtaigner, le pin, l'ipé, le jatoba, le merbau, le teck, le wengé ou le doussié.

À noter que certains bois sont cependant plus nerveux que d’autres et ont tendance à bouger plus facilement. Renseignez-vous bien avant de faire votre choix.

Recommandation : pour toutes les essences exotiques foncées, pensez qu'il est possible que votre parquet  change de couleur avec le soleil et l’exposition aux UV, parfois même de manière assez violente.

Les différents formats du parquet massif

Les parquets massif se présentent la majeure partie du temps en lames. Les largeurs commencent à 50 mm pour aller parfois jusqu'à 290 mm.

Attention, plus le parquet est large, plus il sera épais, jusqu'à 27 mm, pour respecter l’équilibre naturel du bois et éviter au parquet de « tuiler ».

  • Pour une épaisseur de 10 mm d’épaisseur, la largeur maximum sera de 70 mm.
  • Pour une épaisseur de 14 mm d’épaisseur, la largeur maximum sera de 140 mm.
  • Pour une épaisseur de 20 mm d’épaisseur, la largeur maximum sera de 200 mm.
  • Pour une épaisseur de 27 mm d’épaisseur, on pourra atteindre 300 mm de large.

Évidemment, plus il y a de matière (de bois), plus le budget sera conséquent.

Bon à savoir : en ce qui concerne les longueurs, elles varient selon les largeurs, ainsi que dans un même lot. Pour un parquet massif en 14 x 90 mm, vous aurez par exemple des longueurs allant de 400 à 1 200 mm. Il faudra ainsi panacher à la pose.   

Parquet

Article

Lire l'article

Technique de pose du parquet massif

La technique de pose d’un parquet massif est essentielle et incontournable. Dans tous les cas de figure, un parquet massif doit impérativement être solidaire de son support.

Vous pourrez ainsi choisir entre une pose collée (privilégiée pour les chantiers neufs) ou une pose clouée sur lambourdes (traditionnelle et souvent réservée à la rénovation). La pose flottante quant à elle est tout à fait proscrite.

Les règles de pose, quoi qu'il en soit, sont encadrées par des DTU (documents techniques unifiés) et tout bon poseur doit en connaître les règles !

Consulter la fiche pratique

Parquet massif et finitions

Grâce aux technologies industrielles, les fabricants de parquets peuvent aujourd'hui fournir des parquets massifs déjà finis, soit vernis, soit huilés, mais pas seulement. Ils appliquent également des teintes et à peu près toutes les couleurs sont réalisables.

Ils peuvent également donner au parquet massif une texture en les brossant, les vieillissant, les cérusant ou les sciant.

Les collections de parquets massifs sont aujourd'hui très étendues et il y en a pour tous les goûts ! Si vous ne trouviez pas votre bonheur en magasin, vous pourrez toujours vous appuyer sur un parqueteur qui réalisera la finition sur place, sur un parquet brut. Veillez bien sûr à réserver ce type de prestation à un vrai spécialiste du parquet.

À noter : les parquets déjà finis en usine présentent toujours des chanfreins, soit 2 sur le grand côté, soit 4 de chaque côté. 

Lire l'article

Tarifs des parquets massifs

Les parquets massifs sont largement représentés en grandes surfaces et magasins de bricolage. Les enseignes spécialisées en parquet ou en revêtement de sols vous orienteront plus précisément sur les finitions et les choix de bois. Ils vous proposeront peut-être même de réaliser la pose.

Le prix des parquets massifs est très variable et dépend de multiples critères : format, choix du bois, finition, etc.

Vous trouverez des parquets massifs à partir de 40 € le m² et jusqu'à 150 € le m², voire plus pour des parquets ultra spéciaux.

Lire l'article

Aussi dans la rubrique :

Choisir son type de parquet

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider