Poser un isolant de parquet

Sommaire

L'isolation est une étape essentielle lorsque vous posez un parquet au sol. Quelle que soit la méthode de pose (clouée ou flottante), la mise en place d'un isolant thermique est indispensable. L'isolation acoustique, quant à elle, ne se justifie que dans les logements collectifs. Vous avez le choix entre différents types d'isolant (synthétiques, minéraux ou végétaux), en fonction des performances recherchées et du type de parquet.

Voici comment poser un isolant de parquet.

Zoom sur l'isolant de parquet

Les critères à prendre en compte

Chaque pièce a ses particularités et l'isolant doit être adapté à celles-ci pour être efficace. Pour être sûr(e) de choisir le bon isolant, prenez en compte ces différents points :

  • la situation de la pièce : rez-de-chaussée ou étage ;
  • les risques de remontées d'humidité ;
  • l'épaisseur maximum disponible, en tenant compte de l'épaisseur du parquet ;
  • la nécessité ou non d'une isolation phonique.
Lire l'article

Les différents types d'isolant pour un parquet flottant

Vous trouvez :

  • Les plaques de fibre : de 5 à 7 mm d'épaisseur, elles isolent thermiquement et phoniquement. Elles sont conseillées si vous vivez en appartement ou si vous souhaitez isoler un parquet d'étage. 
  • La mousse de polyéthylène en rouleau : d'une épaisseur de 2 à 4 mm, elIe isole des remontées d'humidité, atténue les bruits d'impact et améliore le confort de la marche. Idéale si votre parquet est posé sur un autre revêtement de sol.
  • Les sous-couches combinées hydrofuge ou les films en polyéthylène : conseillés si la pièce est exposée à des risques d'humidité.

Les différents types d'isolant pour un parquet cloué

Les isolants pour parquet cloué se posent entre les lambourdes ou les solives. Vous avez le choix entre :

  • les rouleaux de laine minérale, synthétique ou naturelle dont l'épaisseur est à définir en fonction de la hauteur des solives ou des lambourdes ;
  • les panneaux de polystyrène ;
  • le liège en granulés à étaler sur une couche de 10 à 15 cm.
Lire l'article

Bon à savoir : concernant les parquets collés, il existe des isolants spécifiques qui comportent des fentes par lesquelles les lames de parquet sont collées. Demandez conseil à un professionnel si vous envisagez de poser ce type d'isolant.

Lire l'article

Cas 1 : Posez un isolant anti-humidité pour un parquet flottant

Si votre pièce est exposée à des remontées d'humidité ou si le sol est en béton, il est important de poser un isolant anti-humidité en polyéthylène ou un film en polyéthylène. Ceux-ci se présentent sous forme de rouleau.

Pour poser l'isolant anti-humidité de votre parquet flottant :

  • Débutez la pose en partant d'un angle de la pièce.
  • Disposez le rouleau contre le mur et faites-le remonter de 5 cm contre le mur de départ.
  • Déroulez le rouleau le long du mur, tout en le faisant également remonter de 5 cm sur le côté.
  • En pied de mur, repérez la ligne de coupe et coupez l'isolant avec un cutter et une règle métallique en ajoutant 5 cm pour le débord.
  • Déposez le 2e lé d'isolant sur le sol en respectant un chevauchement entre les bandes de 10 à 15 cm.
  • Fixez les lés d'isolant entre eux avec du ruban adhésif spécial isolant.
  • Continuez la pose de la même manière sur toute la surface au sol.
  • Scotchez également les bords de l'isolant sur le bas des murs.

Sol humide

Article

Lire l'article

Cas 2 : Isolez un parquet flottant avec un isolant thermique ou phonique

Note : vous avez le choix entre les plaques ou les rouleaux d'isolant thermique ou phonique.

Pour poser l'isolant thermique ou phonique de votre parquet flottant :

  • Débutez la pose le long d'un mur.
  • Placez au sol les plaques du 1er rang, perpendiculairement au sens des lames, ou bien déroulez l'isolant sur le sol, toujours perpendiculairement.
  • Lorsque vous arrivez en pied de mur, repérez la ligne de coupe puis coupez l'isolant avec un cutter et une règle métallique.

Important : veillez bien à laisser un espace d'1 cm environ entre le mur et l'isolant.

  • Appliquez ensuite un morceau d'adhésif double face au dos de l'isolant pour le fixer le long du mur.
  • Retirez la pellicule de protection puis collez l'isolant sur le sol.
  • Puis, dans le cas d'un isolant en plaques, continuez la pose des plaques en laissant un espace de 2 mm entre elles.
  • Ou, dans le cas d'un isolant en rouleau :
    • Appliquez un chevauchement d'une quinzaine de cm entre les lés et jointoyez-les avec de l'adhésif pour isolant de parquet.
    • Lissez les lés d'isolant avec une règle en aluminium ou un tasseau de bois.
Lire l'article

Cas 3 : Posez un isolant de parquet en vrac sur lambourdes

Pour poser l'isolant en vrac de votre parquet (cellulose, chanvre, laine de mouton) :

  • Commencez par ouvrir le sac d'isolant en vrac, puis décompactez-le à la main.
  • Remplissez les espaces entre les lambourdes, sur une dizaine de cm environ.
  • Égalisez ensuite la surface, en utilisant un tasseau de bois à faire glisser entre les lambourdes.
  • Prenez soin de ne pas tasser l'isolant pour qu'il conserve ses propriétés isolantes.

Important : quel que soit le type d'isolant, portez un masque, des lunettes et des gants pour vous protéger des particules volatiles. Et calculez toujours la hauteur de la couche d'isolant de manière à laisser une lame de ventilation entre celui-ci et le parquet.

Consulter la fiche pratique

Cas 4 : Posez un isolant de parquet en panneaux sur lambourdes

Pour poser l'isolant en panneaux de votre parquet (fibre de bois, cellulose, laine de roche) :

  • Prenez les mesures de l'espace entre les lambourdes.
  • Reportez les mesures sur les panneaux d'isolant, puis découpez-les à la scie égoïne.
  • Déposez les panneaux entre les lambourdes en prenant bien soin de les placer bord à bord.
  • Continuez la pose sur toute la surface en n'oubliant pas les coins pour éviter les ponts thermiques.
  • Pensez à laisser une lame de ventilation : le niveau de l'isolant doit être plus bas que celui des lambourdes.
Lire l'article

Cas 5 : Isolez un parquet sur lambourdes avec de l'isolant en rouleau

Pour poser l'isolant en rouleau de votre parquet (laine minérale, végétale ou animale) :

  • Choisissez des rouleaux d'isolant avec pare-vapeur intégré dans le cas de la laine de roche.
  • Mesurez l'espace entre les lambourdes, puis reportez-le sur le rouleau sans le dérouler.
  • Coupez ensuite le rouleau d'isolant avec une scie égoïne.
  • Déroulez-le entre les lambourdes sur toute la surface de la pièce.
  • Pensez à bien combler les coins pour éviter les ponts thermiques.
  • N'oubliez pas la lame de ventilation, indispensable.
Consulter la fiche pratique

Ces pros peuvent vous aider