Parquet Versailles

Sommaire

Le parquet Versailles est un parquet qui se présente sous forme de panneaux décorés d'un motif bien particulier et typique. « Versailles » étant le nom du motif, on peut donc le réaliser avec n’importe quelle essence de bois. Cependant, un vrai parquet Versailles est fabriqué en chêne.

Parquet Versailles : ses caractéristiques

Une famille de parquets

Le parquet Versailles est le plus connu, mais on appelle souvent tous les panneaux de parquets spéciaux « parquet Versailles ». Or, il y en a beaucoup de différents et chacun a son nom propre (Aremberg, Chantilly, Croix de Saint André, Normandie, etc.).

Remarque : on trouve ce type de parquet dans les châteaux (à Versailles !), dans de belles demeures anciennes, dans les immeubles haussmanniens, mais pas seulement. Actuellement, des projets haut de gamme neufs proposent ce type de parquet.

Le parquet Versailles est souvent synonyme de prestige et ce motif s’exporte beaucoup.

Ce type de parquet est encore beaucoup demandé en France. Les industriels du parquet maîtrisent bien sa fabrication et ce, depuis longtemps. Ils ont su s’adapter aux contraintes d’aujourd’hui notamment en termes de formats et de finitions.

 

Motif d'un parquet Versailles

Pour un vrai panneau Versailles, toutes les petites pièces de bois sont assemblées une à une pour créer le motif. Pour un Versailles traditionnel, il y a 42 pièces différentes !

Il s’agit en fait de pièces carrées, qui forment des diagonales entrelacées.              

On choisit ensuite le type de bois que l’on souhaite.

Bon à savoir : pour le chêne, on précise impérativement le choix du bois (Premier, Rustique, etc.).

Parquet Versailles : formats, finitions et pose

Format du parquet Versailles

Un vrai parquet Versailles de tradition a un format de 1 000 x 1 000 mm, soit 1 mètre carré sur une épaisseur de 23 mm. Il est en chêne massif.

Les fabricants de parquet ont adapté le motif à des formats moins imposants et moins contraignants en épaisseur. On fabrique même aujourd’hui des parquets Versailles en parquet contrecollé.

On trouve donc maintenant des parquets Versailles ayant une épaisseur de 14/15 mm, plus adaptés aux constructions d’aujourd’hui.

Exemples de formats en 14/15 mm : 600 x 600 mm, 800 x 800 mm. Mais également en 1 000 x 1 000 mm si l’on souhaite se rapprocher du vrai Versailles sans la contrainte de la forte épaisseur.

Finitions du parquet Versailles

Le panneau Versailles traditionnel est en général fourni brut à finir sur place avec un vernis, une teinte ou une huile. Mais rien n’empêche de faire la finition directement en usine pour un parquet prêt à poser.

Remarque : un véritable panneau Versailles est assemblé à la main et toutes les pièces sont maintenues par des chevilles qui seront apparentes. Ce n’est pas le cas pour les panneaux Versailles « nouvelle génération » en 14/15 mm : les pièces sont collées entre elles et non chevillées.

Pose du parquet Versailles

Le véritable parquet Versailles massif en 23 mm d’épaisseur est traditionnellement cloué sur lambourdes.

Pour les parquets Versailles massifs en 14/15 mm, on pourra alors effectuer une pose collée en plein.

Pour les parquets Versailles contrecollés, on pourrait en théorie les poser en pose flottante, mais la pose collée en plein est plus recommandée !

Parquet Versailles : son achat

On ne trouve pas de parquets Versailles en grande distribution. Il faut s’adresser aux négoces et magasins spécialisés, qui sauront vous orienter.

Les fabricants de parquet ne stockent jamais ce type de parquet, il y aura donc un délai important. Comptez au moins 6 semaines.

Pour un véritable panneau Versailles en chêne Premier brut, comptez environ 250 €/m².

Pour un Versailles de 600 x 600 mm en 14 mm d’épaisseur en chêne Premier brut, les prix descendent à 130 €/m² environ.

Remarque : le parquet Versailles reste un type de parquet haut de gamme et on le voit peu chez les particuliers.

Ces pros peuvent vous aider