Parquet pour passage intensif

Sommaire

Choisir un parquet adapté à votre pièce et à son utilisation est parfois compliqué tant l'offre est grande. Il est particulièrement important de bien choisir son parquet pour les pièces de passage intensif. Les parquets massifs ou contrecollés s’adaptent très bien dans ces zones, il suffit de prendre en compte les bons critères.

Qu'appelle-t-on « passage intensif » ?

Le passage intensif ne concerne pas vraiment l’usage domestique, mais s’applique plutôt dans les domaines tertiaires : galerie commerciale, cafétéria, bureaux collectifs, circulations, magasins, etc. Cependant, les mêmes règles s’appliquent dans les maisons. Qui peut le plus peut le moins, ainsi dans une pièce à vivre comme le salon séjour, il est préférable de choisir un produit résistant.

Passage intensif : poinçonnement et abrasion

Pour choisir votre parquet pour passage intensif, le premier critère à prendre en compte est le poinçonnement. Il s’agit de la résistance à l’impact, on le définit la plupart du temps par le fameux talon aiguille. Pour isoler le problème de poinçonnement au maximum, on s’oriente vers des bois durs ou très durs.

Voici un exemple de classement des essences de bois selon leur dureté naturelle (dureté de Brinell) :

  • Les bois mi-durs : noyer, teck, etc.
  • Les bois durs : chêne, acacia, érable, frêne, doussié, iroko.
  • Les bois très durs : ipé, jatoba, merbau, wengé, ébène.

Le deuxième critère à évaluer est l’abrasion. Il s’agit du phénomène d’usure naturelle, dû au passage régulier au même endroit. On le voit souvent au niveau des passages de portes. Le parquet « s’élime ». Pour isoler le problème de l’abrasion, c’est plutôt la finition du produit (vernis ou huile) qui va être déterminante.

Les classements d'usage

L’essence de bois choisie et l’épaisseur du parquet vont définir un classement d’usage, utilisé pour tous les revêtements de sol. C’est un très bon indicateur pour voir si le parquet choisi initialement s’adapte à l’endroit où on veut le poser. Pour un passage intensif, on privilégie le classement 33 ou 34 pour une bonne résistance.

Attention : ces classements pour les parquets ne prennent pas en compte la finition appliquée (vernis ou huile). Seules sont prises en compte l’essence de bois et l’épaisseur du parement bois au-dessus de la languette. Ainsi, les vernis ou les huiles qu’on vient appliquer pour la finition améliorent forcément le classement d’usage.

 

Les finitions de parquet pour passage intensif

Il existe différentes finitions possibles pour le parquet à usage intensif. Elles sont réalisées directement sur le chantier ou préalablement en usine.

Finitions sur le chantier

On réalise la plupart du temps les finitions pour trafic intense directement sur le chantier. Le parquet posé est donc brut au départ, poncé sur place, et la finition se fait directement avec des produits adaptés. On choisit alors un vernis ou une huile spéciale prévue aux trafics intenses.

  • Les vernis sont en général des bicomposants et s'appliquent en minimum deux couches. Un parquet verni nécessitera un entretien normal avec un savon approprié. On peut également ajouter un produit métallisant qui protégera le vernis. Le parquet est alors protégé par le vernis qui est lui-même protégé par un métallisant. Cependant, les parquets vernis ne sont pas réparables localement. 
  • Les huiles pour passage intensif s'appliquent pures, également en deux couches minimum. Un parquet huilé nécessitera un rehuilage régulier pour entretenir le parquet et constituer sa couche d'usure. Il sera cependant réparable localement en cas de dommage.

L'application de ces produits de finition est similaire, les aspects également. Seuls les produits d'entretien et leur fréquence d'utilisation vont changer.

Finitions en usine

La plupart des parquets disponibles à la vente sont vernis ou huilés : on parle alors de « prêt-à-poser ». Ils sont largement adaptés pour des passages domestiques, pour un salon séjour avec accès vers l'extérieur par exemple. Ils ne sont cependant pas adaptés pour les zones de trafic intense, en usage tertiaire notamment. Il existe néanmoins des finitions en usine spéciales destinées aux zones de passages intenses.

Ces parquets sont fabriqués à la demande généralement et pour des chantiers spécifiques. C’est le fabricant de parquets qui développe son propre vernis ou huile et qui le garantit pour les passages intensifs.

À noter : ce type de parquets déjà traité pour les trafics intensifs est rarement disponible dans les magasins de bricolage traditionnels mais plutôt dans les réseaux de spécialistes parquets, sur commande spéciale.

Prix des parquets à usage intensif

Il est évidemment difficile de donner une échelle de prix, car beaucoup d'éléments entrent en compte : l'essence de bois choisie, la surface, le type de pose, etc. Le mieux est donc de faire réaliser plusieurs devis par différents professionnels.

Sachez cependant que le produit fini usine est plus cher à l’achat, mais la pose est plus rapide et moins contraignante. Les produits de finition sur chantier pour passage intensif sont disponibles partout mais l’opération est plus difficile. Il faut impérativement poncer le parquet brut sur place (poussière), appliquer les produits, et surtout attendre le séchage entre les couches et avant la mise en circulation pour un résultat optimal.

Cette opération est la plupart du temps réalisée par un professionnel même si elle reste accessible pour un bon bricoleur. En suivant à la lettre les indications des fabricants, comme pour tous travaux, tout est possible !

Ces pros peuvent vous aider